Du 19 avril au 18 mai, les visages d’Hélène Jousse dans la vitrine de la Galerie, regardent l’église Saint Severin.

Ils sont quatre visages, ils sont bien davantage.
Ils sont arrivés les premiers,
Ils sont ceux qui devancent,
Ceux qui savent avant nous.
Ils n’ont pas besoin d’yeux pour voir,
ni de voir pour croire.
Le bois dont ils sont fait suffit,
Ils pressentent quand nous sentons,
Ils trouvent quand nous cherchons,
Ils regardent ailleurs que devant.
Ils croient.

Visages sortis d’un arbre.
Sculptures en bronze.

2019-04-24T11:06:37+02:00